S05E107 / La question du 22/05 : la télévision de rattrapage, nouveau mode de consommation

La télévision de rattrapage a-t-elle un impact sur l’audience de la télévision classique ?

Non, la catch-up TV ou télévision à la demande ou télévision de rattrapage multiplie l’audience d’une chaîne plutôt que de la réduire.

Médiamétrie a publié début mars une étude dont il ressort un certain nombre de points intéressants.

D’une part la catch-up TV ne fait pas baisser l’audience live des chaînes. C’est plutôt un complément qui permet aux téléspectateurs de voir un programme qu’ils ont manqué ou de le revoir (c’est un cas plus rare). Elle permet aussi de se laisser tenter par un programme que l’on n’aurait pas forcément regardé lors de son passage en direct.

Plus de 8% de la population a regardé fin 2014 la télévision en replay. C’est près de deux fois plus d’utilisateurs que lors de la précédente enquête mi 2014.

Ce sont bien sûr les jeunes qui utilisent ce mode de consommation mais les autres tranches d'âge sont de plus en plus concernées. Ces jeunes regardent presque autant la catch-up TV sur un ordinateur que sur une télé classique.

Mais le bon vieux téléviseur représente 60% de la consommation totale de la télévision de rattrapage contre 30% pour un ordinateur, 10% sur une tablette et 5% sur un téléphone.

Il faut dire que le replay a un véritable avantage pour le téléspectateur, il peut créer sa propre grille avec une extrême liberté grâce à des horaires qui lui conviennent . Cependant la télévision de rattrapage est consommée la majorité du temps entre 18h et 22h.

Les chaînes y trouvent leur intérêt puisqu’elles vendent désormais des audiences cumulées. Le replay leur permet même de rajeunir la moyenne d'âge de leurs téléspectateurs. Par exemple celle des téléspectateurs d’Arte est de 60 ans sur l’écran classique et 45 ans pour la catch-up TV.

Bref, tout le monde y est gagnant. Rappelons que la radio propose aussi des podcasts pour ré-écouter ses émissions et ses chroniques préférées à volonté comme par exemple.... le Grain de SeB.

Tag(s) : #Multi-chaines, #Réseaux sociaux