S05E111 / La question du 02/06 : Le transfert de Jean-Michel Apathie

Quel est le plus gros transfert radio de ce mercato médias ?

Pour le moment, je dis bien pour le moment, c’est le passage de Jean-Michel Apathie de RTL à Europe 1.

Un transfert surprise puisque Jean-Michel Apathie réalisait l’interview politique de 7h50 dans la matinale de RTL depuis 12 ans. L’arrivée de Léa Salamé à la même heure sur France Inter également en charge de l’interview politique a fait prendre la tête à la radio du service publique.

Même si l’audience du quart d’heure occupé par Jean-Michel Apathie avait baissé, les chiffres restaient tout à fait honorables.

On ne sait pas vraiment si c’est RTL qui a poussé Jean-Michel Apathie dehors ou s'il a décidé de partir de lui-même.

Europe 1 lui a en tout cas proposé la co-présentation de sa tranche du midi Europe Midi actuellement présentée par Wendy Bouchard. Un choix surprenant, d’une part parce que Wendy Bouchard s’en sortait parfaitement toute seule depuis deux ans et surtout car Jean-Michel Apathie est plus un chroniqueur qu’un co-animateur.

Jean-Michel Apathie parti, il fallait le remplacer pour l’interview politique de RTL. On pensait que la radio luxembourgeoise allait choisir un jeune intervieweur pour contrer Léa Salamé, mais pas du tout. RTL a fait appel à Olivier Mazerolle, 72 ans, pour s’occuper de cette tranche stratégique.

Un choix surprenant même si Olivier Mazerolle a une longue expérience sur RTL, mais aussi en télé où il a été directeur de la rédaction de France 2 durant 4 ans avant de se faire virer, puis sur BFM TV comme présentateur du 20h et éditorialiste.

Finalement peut-être que RTL tente de se différencier de France Inter et de se rapprocher de Europe 1 où l’interview politique de la matinale est réalisée par Jean-Pierre Elkabbach, 77 ans.

Pour une fois on ne pourra pas taxer les médias de jeunisme.

 

Tag(s) : #Radio