Chasseurs d'appart, chasseurs d'audience

Avec Chasseurs d’appart M6 teste cet été un nouveau format pour son access prime-time en difficulté depuis la fin de Objectif Top Chef.

La chaîne n’a pas cherché bien loin puisqu’elle s’est appuyée sur ce qui fonctionne bien sur son antenne : l’immobilier avec la star qui l’incarne Stéphane Plaza.

M6 a pris le concept de Recherche appartements ou maisons, a rajouté un peu de compétition pour fidéliser le téléspectateur durant toute la semaine, puis a secoué le tout pour créer Chasseurs d’appart.

J’étais parti avec un a priori négatif mais j’ai été agréablement surpris par Chasseurs d’appart. Le concept est simple et efficace : 3 agents immobiliers doivent présenter un seul bien chacun et les acheteurs choisissent celui qui leur plaît le plus.

On retrouve les défauts des émissions de M6 : un début dans lequel le concept est expliqué durant de longues minutes et des retours en arrière trop fréquents. Mais la plus grosse arnaque, c’est Stéphane Plazza qui ne participe quasiment pas à l’émission. Il présente un plateau au début puis intervient ponctuellement pour donner son avis. Un rôle qui ne lui convient absolument pas, car il n’est pas un bon présentateur face caméra et que ses réflexions semblent surjouées. En attendant les téléspectateurs viennent sur son nom et M6 le sait. Elle a donc trouvé un moyen d’exploiter le filon.

Il n’empêche que malgré cela, Chasseurs d’appart est un bon format, sympathique et rafraîchissant, dans lequel la compétition reste bon enfant.

M6 a donc bien fait de programmer cette émission puisqu’elle fonctionne bien et que son audience est en hausse depuis son lancement.

Espérons que la chaîne n’abuse pas trop du concept (comme elle a l’habitude de le faire) en diffusant le programme tout au long de l’année, sous peine de lasser les téléspectateurs.

Tag(s) : #M6