S06E04 // 250915 // Les rediffusions des films pendant l'été

Pourquoi y-a-t-il autant de rediffusions de films pendant l’été ?

Pour des raisons budgétaires tout simplement.

Il faut dire que l’été il y a moins de monde devant la télévision. Qui dit moins de monde devant la télévision dit des pages de pub vendues moins chères aux annonceurs. Les chaînes mettent donc en place des grilles moins onéreuses et rediffuser un film est toujours une bonne opération.

C’est dans un cercle vicieux que les chaînes se trouvent. En effet, moins un film a été regardé lors de sa précédente diffusion, moins il coûte cher. Selon le site Le Scan Télé, leur coût varie entre 10 000 et 200 000€. Vous pensez bien que le choix est vite fait.

C’est pour cela que chaque été vous avez droit aux traditionnelles rediffusions d’Angélique (qui coûte 50 000€) ou de Fantomas (80 000€).

Par contre vous ne verrez pas Les Bronzés ou La grande vadrouille, des films qui cartonnent à chacune de leur diffusion et qui coûtent donc aux alentours de 200 000€. Pareil pour des succès plus récents du cinéma français comme Bienvenue chez les Ch’tis, Le dîner de con ou Intouchables.

Ainsi on se retrouve avec des situations pas vraiment à l’avantage des téléspectateurs, comme lorsque France 3 diffuse cet été Le cave se rebiffe, un film diffusé en début d’année sur W9 !!!

Certains ayants droit anticipent ces multiples rediffusions en imposant un laps de temps minimum entre deux diffusions télé.

D’autres ayants droit font un autre choix : retirer les films dont ils ont les droits du marché afin de préserver leur valeur, ce qui empêche tout de même les téléspectateurs de les voir. Ce cas de figure doit être réservé aux ayants droit qui n’ont pas besoin des rentrées d’argent liées à la diffusion télévisée.

On continuera donc à se farcir Capitan, La Tulipe Noire et Ne nous fachons pas, les trois films les plus diffusés à la télévision depuis 1957.

Tag(s) : #Multi-chaines