S06E17 // 191015 // L'échec de Cauchemar chez le coiffeur

Pourquoi Cauchemar chez le coiffeur n’a pas fonctionné lors de sa diffusion sur M6 ?

Peut-être parce que les français préfèrent les restaurants aux salons de coiffure.

Bon on ne va pas couper les cheveux en quatre, il y a peut-être une autre explication… la qualité de l’émission.

Car Sarah Guetta (rien à voir avec David ou Cathy) n’est pas Philippe Etchebest. Certes elle a du caractère mais ça ne suffit pas. Il faut bien avouer que le chef est un peu caricatural dans Cauchemar en cuisine, mais Sarah Guetta l’est dix fois plus.

Elle en fait des tonnes, nous sert des « Mes loulous » à tout bout de champ et croit bon de nous lancer toutes les cinq minutes des expressions en anglais comme « No way ». Et pour ceux qui trouvent que la voix off de Philippe Etchebest est mal jouée, il suffit d’écouter celle de Sarah Guetta pour s’apercevoir que c’est bien pire.

Le diagnostic est rapide et la remise sur pied également. Cauchemar chez le coiffeur ressemble comme deux gouttes d’eau à Cauchemar en cuisine sur la partie psychologique. M6 a choisi de mettre en avant les conflits humains et le crépage de chignons. La dramatisation est la même… tout comme les mots choisis par les animateurs.

Et si on regarde une émission sur la coiffure on a envie de voir de coupes, voir des relookings, il n’en est rien. Le sujet est survolé, l’axe c’est le côté humain et rien d’autre.

J’exagère un peu car il y a aussi la partie remise à neuf de la déco.

Cauchemar chez le coiffeur est donc très semblable à Cauchemar en cuisine. On peut donc s’étonner d’une importante différence au niveau des audiences.

Certains mettront en avant la faible notoriété de Sarah Guetta pour l’expliquer, mais cette explication est tirée par les cheveux. Philippe Etchebest était dans le même cas quand il a commencé.

Reste à savoir si M6 laissera une nouvelle chance à cette déclinaison.

Tag(s) : #M6