EW25-Star-Academy

 

C’était un des programmes les plus attendus de la TNT avec La nouvelle Star de D8, la Star Academy de NRJ12 fabriquée avec 10 fois moins de moyens a déjà fait beaucoup parler d’elle et ce n’est que le début.

Alors pour vous, mais vraiment pour vous, j’ai regardé le premier prime time de lancement ainsi que la première quotidienne.

Concernant le prime time, même si le décor est moins travaillé et que la réalisation était moins léchée, on ne peut pas vraiment dire que l’on était dans le cheap. Quant au duo d’animateurs, si j’ai été convaincu par Mathieu Delormeau, très à l’aise dans cet exercice, Tonya Kinzinger a quant à elle montré qu’elle n’était pas une véritable animatrice. Elle a passé la soirée rivée sur son prompteur, elle lisait ses questions sans aucun naturel, bref, une catastrophe. Je me demande bien pourquoi NRJ12 s’entête à vouloir des duos pour présenter ses émissions (comme Le mag par exemple).

Mais le vrai problème, c’est tout de même les castings. D’abord, celui des professeurs. Certes pour la première saison de la Star Ac de TF1 personne ne connaissait Raphaëlle Ricci, Kamel Ouali ou Alexia Laroche Joubert mais on sentait qu’on pouvait faire confiance à la chaîne quant à leur professionnalisme. Je n’ai pas la même sensation avec NRJ12. La preuve avec le choix de la directrice, même si j’aime beaucoup Charlotte Valandrey, on peut se demander quelle légitimité elle a pour être directrice. Avec Pascal le grand frère dans le corps professoral, j’ai eu encore plus de doute et quand je lis que le prof de chant s’est fait recalé à The voice, j’ai encore plus de doute. Et même si tous se révèlent être talentueux, ce doute concernant leur légitimité sera toujours là.

On a donc des « sous » professeurs, pour des « sous » élèves. Le prime time a bien illustré le choix de la chaîne concernant le casting. Quelques chanteurs qui permettront à NRJ12 de pouvoir justifier le côté concours de chant puis des grosses personnalités a priori assez antagonistes pour créer le buzz dans le château. Tout le monde appréhendait le fait que le casting se rapproche de celui de l’Ile des vérités et autres programmes culturels de NRJ12. Et c’est totalement le cas.

D’ailleurs il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour en avoir la certitude puisque, dès le lendemain, la chaîne mettait en avant le « rapprochement » de deux élèves lors de la première nuit au château. Et bien évidemment la quotidienne du vendredi a surfé sur cette vague. Une quotidienne assez différente de celle de TF1, pas de présentateur, pas de voix-off, juste des images des élèves. Ça fait vraiment bas de gamme.

Bref, la Star Ac de NRJ12, c’est plus Le château des futurs anges de la téléréalité. NRJ12 a trouvé le bon filon, plutôt que de récupérer les « stars » de la téléréalité des autres chaînes pour les placer dans leurs programmes de recyclage, elle les fabrique désormais elle-même. C’est directement du producteur au consommateur, une chose est sûre, ce n’est pas le téléspectateur et la télé française qui en sortent grandis.

Tag(s) : #NRJ12- Chérie 25